Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash


L'Echo PH.LAW mardi 5/06/2012

Prospecter à l’étranger pour assurer la promotion de ses produits n’est pas une tâche facile, surtout pour les PME. Et même si l’Agence Wallonne à l’exportation (Awex) et ses Attaché économiques et commerciaux (AEC) apportent leur aide aux entreprises, celles-ci ont besoin souvent d’un service personnalisé demandant une connaissance approfondies de leurs secteurs. C’est ce que propose depuis une dizaine d’années la TPE Odyscience qui propose aux entreprises du secteur biomédical d’assurer la promotion et la commercialisation de leurs produits à l’exportation moyennant une rémunération calculée en fonction de la mission (analyse du marché, promotion des ventes, etc.).
Il arrive même que l’entreprise suggère à ses clients un meilleur conditionnement de leurs produits pour assurer sa promotion. « La Belgique est un vivier de compétences reconnues dans le domaine des sciences du vivant. Mais beaucoup de PME et de spin-off se trouvent dépourvues quand il s’agit de passer à la phase vente. Nous leur proposons une externalisation des ventes à l’étranger. Notre mission peut même aller jusqu’à la conclusion des contrats », explique Jean-Michel Longtin, fondateur et CEO d’Odyscience.
D’après lui, les entreprises wallonnes doivent aller chercher la croissance là où elle se trouve. Avec une petite équipe de quatre personnes, Odyscience opère dans 23 pays, principalement en Europe de l’ouest, en Asie du sud-est, en Amérique du nord et en Australie.
Depuis sa création en 2000, elle a constitué un réseau de plus de 850 sociétés partenaires dans les différents domaines des sciences du vivant (pharmacie, parapharmacie, compléments alimentaires, appareillage médicaux, etc.). « L’internalisation n’est pas un luxe, mais une nécessité. Chaque contrat signé à l’étranger est une victoire pour la Wallonie et contribue au maintien de notre modèle social », soutient-il.
Odyscience a un portefeuille d’une dizaine d’entreprises clientes (Advanced Technology Corporation, bioXtract, Trasis, etc.). Dans son classement, le top 5 des pays d’exportation comprend la France, la Malaisie, l’Australie, le Canada et l’Italie. Elle vient d’ailleurs d’ouvrir un bureau à Kuala Lumpur. En phase avec son temps, elle a même ajouté une nouvelle corde à son arc qui est d’assurer la gestion de la certification « halal » pour des entreprises qui souhaiteraient intégrer ce marché en pleine croissance. D’après son premier dirigent, Odyscience a permis à 5 entreprises d’engranger des retombées d’une dizaine de millions d’euros en quatre ans. Elle-même a réalisé un chiffre d’affaires de quelque 303.000 euros en 2011 (environ 260.000 euros en 2010) et ambitionne 350.000 euros pour 2012.
PH.LAW

©2012 Odyscience sprl   |   Atrium du Vertbois - 11, rue du Vertbois - 4000 Liège Belgium   |   Tél: +32.4.230.12.22   |   info@odyscience.com   |   BE0472.504.519